LE MANOIR DE LA GARDE ~1643~

LE MANOIR DE LA GARDE se visite :

Individuellement le mardi et en groupe sur rendez-vous de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 8h00.


Tél. : 04 74 02 87 91 / 06 62 13 77 04

 


 

ÉTUDE HISTORIQUE DU MANOIR DE LA GARDE  

Le domaine de La Garde se situe à Jarnioux, en pays Beaujolais à quelques kilomètres à l'Ouest de Lyon, dans un secteur voué à la culture de la vigne. Jarnioux n'était d'abord qu'un hameau de Ville-Sur-Jarnioux avec une paroisse une église et des ressources indépendantes. La commune de Jarnioux fut créé le 25 janvier 1869.

Le maison de La Garde est située à l'écart du village, au Nord, à mi-pente, elle domine le village. Elle est située dans les abords du château de Jarnioux inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques par arrêté du 16 mai 1996. De plus, par arrêté du 6 septembre 2005, sont inscrits sur la liste supplémentaire des monuments historiques les façades, toitures et terrasses de l'ensemble du domaine y compris le portail monumental d'entrée ainsi que l'intérieur du logis principal.

C'est un ensemble clos dont les bâtiments sont édifiés parallèlement à la pente, on accède au domaine par un portail monumental situé à l'Est. Ce site est caractéristique de l'architecture Beaujolaise des 17 et 18ème siècles, par la cohabitation de la maison de maître, des bâtiments liés à l'exploitation et les logements des ouvriers, le tout implanté sur des terrasses successives.

Très peu d'informations et de documents graphiques permettent de connaître les dispositions d'origine ou encore l'histoire de l'édifice dans sa totalité. La plupart des archives concernant le domaine sont probablement aujourd'hui dans des fonds privés non accessibles. Toutefois le dossier de protection à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques réalisé par Catherine Jouanneau en 2005 apporte quelques éléments historiques et constructifs.

CHRONOLOGIE DES PROPRIÉTAIRES DU DOMAINE :

- 16ème siècle : Le nom des premiers occupants de la maison n'est pas connu, mais une pierre de réemploi sculptée, utilisée dans l'une des maisons vigneronnes de la propriété laisse supposer l'existence d'un édifice au 16ème siècle sur la parcelle.

- 1643 : possible acquisition du logement par Jean de La Garde et construction d'une maison bourgeoise par son fils Nicolas-Joseph de La Garde.

- 1698 : Les armes portées par le lion sur le portail d'entrée appartiennent à :
> Nicolas-Joseph de la Garde (1670, Chambost - 1732, Lyon), marchand bourgeois de Lyon.
> Françoise Perrin. Mariage en 1693 et séparation en 1728.
(le lion devait faire partie d'un ensemble de deux sculptures se faisant face et portant les armes de deux époux, peut-être posées sur un muret de terrasse de part et d'autre de l'escalier permettant l'accès au niveau inférieur).

- 1732 : succession à la fille de Nicolas-Joseph Emmerentienne de la Garde.

- 1739 : Emmerentienne de la Garde épouse Jean Sandrin qui devient seigneur de Jarnioux pour les 9 1/10ème en 1760.

- 1771 : vente du domaine par Jean Sandrin. Acquisition par Jacques-Michel Sahuc de Planhol, trésorier de France.

- 1779 : JM Sahuc de Planhol cède le domaine à Gabriel de Clavière, conseiller de la sénéchaussée de Lyon. Le domaine reste dans la famille de Clavière.

- 1846 : Noémie de Clavière, héritière du domaine, épouse Gustave Chastellain de Belleroche.
Transformation attribuable aux Belleroche : reconstruction du portail, changement des entourages des portes et fenêtres (travaux marqués du monogramme CB). 

- 1923: vente du domaine par les Belleroche. Succession de plusieurs propriétaires.

- M. et Mme AYANIAN sont actuellement les propriétaires du domaine depuis 2003.  

 


Manoir de la Garde ~ 170 impasse de la Garde ~ 69640 Jarnioux


04 74 02 87 91 / 06 62 13 77 04

Site : www.manoirdelagarde.com  


dimanche 24 septembre 2017