Éclairage communal

"La commission Environnement et développement durable s'interroge sur une meilleure utilisation de l'éclairage public de manière à en atténuer au maximum les impacts négatifs sur l'environnement. Elle vous informe de sa réflexion en cours.

L'alerte sur la dégradation de l'environnement nocturne par la lumière artificielle nous est initialement parvenue par le témoignage des astronomes relatant un paysage nocturne se transformant en crépuscule artificiel, dominé par des halos toujours plus nombreux et plus puissants, jusque dans les territoires ruraux ou aux altitudes les plus élevées.

L'alerte vient également des naturalistes qui s'alarment de l'impact de la lumière artificielle sur la biodiversité. L'excès de lumière troublerait les rythmes biologiques en déréglant les horloges internes ou certains processus hormonaux des êtres vivants. Les rythmes biologiques, les métabolismes réagissent aux durées d'éclairement (floraison, chant des oiseaux, quête de nourriture, rythme de ponte, reproduction, migration). L'alternance du jour et de la nuit à laquelle est naturellement soumis le vivant s'est altérée avec la mise en lumière de vastes territoires.

Le « sur éclairage » serait devenu la deuxième cause d'extinction d'espèces d'insectes nocturnes, rompant ainsi une partie de la chaîne alimentaire en privant notamment des espèces supérieures de leur nourriture. Ces perturbations menacent gravement la biodiversité puisque chaque impact sur une espèce est susceptible d'entraîner des effets sur d'autres espèces dans l'espace et dans le temps..." Bulletin municipal n°35, p20 et p21

Phase d'expérimentation d'extinction de l'éclairage publique

 

samedi 27 mai 2017